Three African experts complete deployment programme in ISA Secretariat under the ADSR project

ADSR Dec 2021
PRESS RELEASE

Three African experts completed their two-month deployment in the Secretariat of the International Seabed Authority (ISA) as part of the National Experts Deployment Programme of the Africa Deep Seabed Resources (ADSR) project on 20 December 2021. Mr. Godwin Dimike and Dr. Samuel Popoola from Nigeria and Mr. Gerald Mwila from Zambia joined the ISA Secretariat between October and December 2021.

Mr. Godwin Dimike, a geologist from the National Boundary Commission of Nigeria, was deployed in the Executive Office of the ISA Secretary-General. He progressed his research on Nigeria's involvement in deep-sea exploration: challenges, setbacks and prospective remedies. 

Dr. Samuel Popoola, Principal Research Officer at the Nigerian Institute for Oceanography and Marine Research, and Mr. Gerald Mwila, Senior Geologist at the Geological Survey Department of the Ministry of Mines and Minerals Development of Zambia, worked with the Office of Environment Management and Mineral Resources of the ISA Secretariat and progressed their respective research on the Application of marine sediments for environmental baseline studies and as a vector to ore deposits and Scientific compilation, synthesis and analysis of data inventory of the areas of particular environmental interest.

“I wish to congratulate these three new experts for their remarkable work and achievements during their time with the ISA Secretariat. The ADSR project is a flagship project for ISA. We are proud to create the enabling conditions for talented researchers and policy specialists from Africa to further develop their expertise in support of Africa’s blue economy,” said ISA Secretary-General, Mr. Michael W. Lodge.     

“The ADSR project is a very well conceived and designed project. It is a wonderful initiative because it does not only enable ten experts from Africa to come to the ISA Secretariat to learn about the roles and functions of ISA, but it also provides a unique platform to improve our understanding of the international seabed area,” said Mr. Godwin Dimike.

“I just want to thank ISA, the African Minerals Development Centre and the Norwegian Agency for Development Cooperation for this opportunity and invite them all to continue offering it for other least developed countries, landlocked developing countries and small island developing States so that they can also tap in,” said Dr. Samuel Popoola.

“As an individual, I had a very nice experience and fun in Jamaica. The bigger picture is that we have learned a lot and are returning it to our respective countries. I believe that this project has offered us so many opportunities that we would not have had before,” said Mr. Gerald Mwila.

A total of ten African experts, including five women, from the different African States, members of ISA and the African Union, have been selected for deployment to the ISA Secretariat for the period 2020-2022. The objective of the National Experts Deployment Program is to strengthen individual expertise in geology or ocean/blue economy policy while contributing to the work of the ISA Secretariat.  

This now brings the total number of African experts to have completed their deployment to five. Two experts - Ms. Judith Owusu (Ghana) and Ms. Tini Guitoba (Togo) – have already completed their secondments in 2020.

For media enquiries, please contact:

Ms. Stefanie Neno, Communications Specialist, ISA, sneno@isa.org.jm

******

Trois experts africains complètent leur déploiement au sein du Secrétariat de l’AIFM dans le cadre du projet ADSR

Trois nouveaux experts africains viennent de terminer leur déploiement de deux mois au sein du Secrétariat de l’Autorité internationale des fonds marins (AIFM) dans le cadre du programme national de déploiement d’experts du projet Africa Deep Seabed Resources (ADSR) (informations disponibles en anglais uniquement) le 20 décembre 2021. M. Godwin Dimike et Dr. Samuel Popoola du Nigéria et M. Gerald Mwila de Zambie ont rejoint le Secrétariat de l’AIFM entre octobre et décembre 2021.

M. Godwin Dimike, géologue de la Commission nationale de délimitation du Nigéria, a été déployé au Bureau exécutif du Secrétaire général de l’AIFM. Il a pu ainsi progresser sur sa recherche concernant « L’implication du Nigeria dans l’exploration dans la Zone : défis, opportunités et remèdes potentiels. »

Dr Samuel Popoola, chargé de recherche principal à l’Institut nigérian d’océanographie et de recherche marine, et M. Gerald Mwila, géologue principal au Département des études géologiques du Ministère des mines et du développement minier de la Zambie, ont travaillé au sein du Bureau de la gestion de l’environnement et ressources minérales du Secrétariat de l’AIFM et ont avancé leurs recherches portant respectivement sur « L’utilisation de sédiments marins pour les études environnementales de base et comme vecteur pour les gisements de minerais » et la « Compilation scientifique, synthèse et analyse de l’inventaire des données des zones d’intérêt écologique particulier ».

« Je félicite ces trois nouveaux experts pour leur travail et leurs réalisations remarquables au cours de leur passage au Secrétariat de l’AIFM. Le projet ADSR est un projet phare de l’AIFM. Nous sommes fiers de créer les conditions propices pour des chercheurs talentueux ou spécialistes des politiques en vue de soutenir le développement de leur expertise en faveur de l’économie bleue de l’Afrique », a déclaré le Secrétaire général de l’AIFM, M. Michael W. Lodge.

« Le projet ADSR est un projet très bien conçu. C’est une initiative formidable car elle permet non seulement à dix experts africains de venir au Secrétariat de l’AIFM pour en savoir plus sur les rôles et les fonctions de l’AIFM, mais elle fournit également une plate-forme unique pour améliorer notre compréhension de la zone internationale des fonds marins », a déclaré M. Godwin Dimike.

« Je veux juste remercier l’AIFM, le Centre africain de développement minier et l’Agence norvégienne de coopération pour cette opportunité et les inviter tous à continuer de l’offrir aux autres pays les moins avancés, aux pays en développement sans littoral et aux petits États insulaires en développement afin qu’ils puissent également brancher », a déclaré Dr Samuel Popoola.

« En tant qu’individu, j’ai eu une très belle expérience en Jamaïque. Le tableau d’ensemble est que nous avons beaucoup appris et que nous le retournons dans nos pays respectifs. Je crois que ce projet nous a offert tellement d’opportunités que nous n’aurions pas eu auparavant », a déclaré M. Gerald Mwila.

Au total, dix experts africains, dont cinq femmes, des différents États africains, membres de l’AIFM et de l’Union africaine, ont été sélectionnés pour être déployés au Secrétariat de l’AIFM pendant la période 2020-2022. L’objectif du programme de déploiement d’experts nationaux est de renforcer l’expertise individuelle en géologie ou en politique océan/économie bleue tout en contribuant aux travaux du secrétariat de l’AIFM.  

Cela porte désormais le nombre total d’experts africains ayant achevé leur déploiement à cinq. Deux experts - Mme Judith Owusu (Ghana) et Mme Tini Guitoba (Togo) - ont déjà terminé leurs détachements en 2020.

Informations aux médias :

Mme Stefanie Neno, Spécialiste des communications, AIFM, sneno@isa.org